Flesh and Bone à la découverte du monde du ballet

Flesh-and-Bone-affiche

Il s’agit d’une mini série dramatique Américaine créée en 2015 par Moira Walley-Beckett . Elle est diffusée sur Starz aux U.S.A et sur OCS City en France. Il n’y a donc qu’une saison et 8 épisodes de 60 minutes, au moins on sait a quoi s’attendre et la série a une fin 😉 La très talentueuse Sarah Hay interprète l’héroïne Claire Robbins.

Flesh and bone (littéralement « De chair et d’os »), c’est l’histoire de Claire, une talentueuse danseuse qui quitte la ville de Pittsburg et sa famille pour tenter sa chance à New York et rejoindre une prestigieuse compagnie de ballet. On découvre alors à travers son regard les dessous de cet univers: les blessures, la pression, les jalousies…  Claire qui porte un passé difficile, va devenir la coqueluche d’un directeur artistique colérique, inquiétant et manipulateur.

La série est nominée au Golden Globes 2016 dans les catégories Meilleure mini série ou meilleur téléfilm et meilleure actrice dans une mini série ou téléfilm pour Sarah Hay.

flesh_and_bone_gif

Mon avis:
Flesh and Bone est une série qui sort du lot, que l’on aime ou pas on ne peut pas rester indifférent. Dés le générique j’ai été happée par l’ambiance de la série.
On y observe un univers malsain et des personnages torturés autant physiquement que psychologiquement, mais aussi un spectacle de ballet exceptionnel… Les acteurs faisant partis du ballet sont de vrais danseurs alors forcément…
L’univers du ballet m’étant inconnu, j’ai découvert cette dualité: ce côté lumineux avec des scènes de danses époustouflantes et ce côté sombre avec les dessous du spectacle: le prix à payer pour le corps de ses danseurs, les privations, la douleur, les efforts, les interminables répétitions…

Le personnage de Claire est très sombre, elle est à vif, fragile mais surtout très talentueuse et troublante, on comprend très vite qu’elle fuit un passé tourmenté et qu’elle va devoir lutter contre ses démons.
En plus de son histoire on explore celle de son frère, de sa coloc, d’une ballerine qui danse dans un club de strip tease, d’un clochard qui vit devant sa porte,… et c’est la que j’ai moins accroché personnellement!
Je ne suis pas fan de cette accumulation d’histoires malsaines et de personnages névrosés, c’est un peu trop sombre pour moi, et surtout je trouve que chaque histoire aurait pu être plus approfondie, on passe trop vite dessus sans avoir le temps d’en comprendre les liens ou les issues parfois…
Autrement j’ai beaucoup aimé cette série et je revisionnerai bien les scènes dansées que j’ai vraiment adorées.

One comment

Laisser un commentaire