Mes allaitements

Mes allaitementsDés ma première grossesse, allaiter pour moi était une évidence!

Cependant tout ne se passe pas toujours comme on voudrait et j’ai « raté » mon premier allaitement.

Pourquoi?
Avec le recul je pense que je manquais d’informations, j’avais lu des infos sur le net mais pas assez, et surtout je ne m’étais pas du tout préparée aux difficultés que l’on pouvait rencontrer.
Je me disais que après tout allaiter c’était naturel et que ça se ferait « tout seul ».

Sauf que dés le départ j’ai été confronté à pleins de difficultés que je n’avais du tout envisagées, s’en est suivi beaucoup d’angoisse, de stress, les hormones  et la fatigue n’aidant pas… puis les conseils contradictoires de l’équipe médicale, un bébé qui ne prenait pas de poids et continuait à en perdre, une « menace » de me garder encore à la mater s’il ne reprenait pas… et vivant très mal mon séjour à la maternité j’ai « craqué ».

Je manquais aussi beaucoup de confiance en moi malheureusement…Il aurait fallu dés le départ insister pour que le frein de langue de Grand Preums soit coupé (ça a été fait lors d’une opération quand il avait 3 ans et demi…), j’aurais du aller voir un ostéo trèèès rapidement (quand on en a vu un elle nous a dit qu’il était complétement bloqué et ne pouvait pas téter correctement…).

Bref… 3 ans après nouvelle grossesse et cette fois l’échec n’était pas envisageable pour moi !

J’ai mis toutes les chances de mon côté, je me suis fait des « fiches » que j’ai imprimées et apportées à la maternité, j’ai lu des bouquins dont celui du Dr Marie Thirion L’allaitement.

Je n’ai acheté aucun bib ni rien qui pourrait me tenter si jamais je rencontrais des difficultés. J’ai contacté un ostéopathe dés la naissance de Ptit Deuz, je me suis « blindée ». J’avais beaucoup plus confiance en moi, je me suis mis des œillères concernant tous les mauvais conseils et réflexions que pourraient faire le personnel médical et les proches, j’ai commencé à mettre de la crème pour ne pas avoir de douleurs aux mamelons dés la 1ère tétée, j’ai demandé à mon mari de me soutenir quoi qu’il arrive dans mon choix…

Et cette fois si j’ai réussi

IMG_5069

Ptit Deuz a été allaité exclusivement plus de 6 mois, puis nous avons commencé la diversification, puis j’ai repris le boulot (a son premier annif) et nous avons continué jusqu’à ses 20 mois!

Une belle victoire pour moi.

Je ne dirais pas cependant que ça a été facile, je n’ai pas rencontré de difficulté particulière disons, mais j’ai eu très mal les premières semaines, entre les tranchées, et ma peau super fragile… mais tout à fini par rentrer dans l’ordre et ensuite c’est vraiment que du bonheur.

Pour Mini Miss tout s’est mis en place beaucoup plus facilement et plus rapidement, comme si mon corps se « souvenait ». Je n’ai pas eu de montée de lait aussi importante que pour Ptit Deuz, pas autant de douleurs et tout s’est régulé très vite! D’ailleurs elle n’avait perdu que 20 grammes le premier jour et le lendemain a J2 elle avait repris son poids de naissance (génial j’ai donc pu rentrer chez moi en anticipé comme je le souhaitais).
J’ai allaité un peu plus de 18 mois, comme pour Ptit Deuz elle s’est détachée progressivement et l’arrêt s’est fait tout doucement.

Pendant ma grossesse j’ai lu le livre de la Leche League L’art de l’allaitement maternel.

Pour finir de jolies citations:

Ce temps volé à aimer en silence, je le porterai en moi jusqu’à ma mort.
Ce temps de peau, de succion, de lèvres humides, de regards saouls, de goutte de lait qui roule vers le menton, cette petite main qui s’accroche, cette parenthèse de confiance et d’abandon, de rots qui délivrent, je l’emporte au paradis comme un souvenir entre l’écrin de mes deux seins. Prière de ne pas déranger.

Josée Blanchette.

D’innombrables femmes ont gagné confiance en leurs corps en allaitant leurs enfants,  même si au début elles doutaient de leur capacité à allaiter.  Allaiter est un acte de pouvoir féminin, et je le considère comme du féminisme dans sa forme la plus pure.

Dr. Christine Northrup

 

2 comments

  1. mamangeek says:

    Je suis entrain de lire le livre de la Leche League là et j’ai celui de Thirion pas loin… J’espère que cette fois, ça se passera comme pour toi ! 😉

Laisser un commentaire